Intermède littéraire

Publié le par Tachiyomi

3278793651_78bb3ef9bb.jpg

Appétissant n'est-ce pas ?

 

A ceux qui sont allergiques à la lecture au revoir... Aux autres, ce n'est qu'une extériorisation personnelle qui part un peu en cacahuette, parce que y'a des choses qui me gonflent et qui devaient attérir ailleurs qu'au fond de ma tête.

Dans notre société, y'a les adeptes de la critique et y'a les autres: ceux qui soit se taisent, trop intimidés pour pouvoir la ramener, soit s'expriment une fois de temps en temps. Je pense être dans le deuxième catégorie, deuxième point. Parce que quand quelque chose va pas, faut le dire. Que ce soit en face, ou sur Internet vu l'impact que ça apporte ça revient au même. Sauf que sur Internet, tu risques pas de te faire virer de ton lycée ou du resto où t'essaies de passer une soirée pépère...

 

Commençons par le commencement donc. J'en ai ma claque d'être traitée la plupart du temps comme un misérable cafard que ce soit dans les boutiques où t'es pas fringuée comme la mode l'exige, à la cantine où tu demandes trois pâtes de plus parce que c'est pas les deux centigrammes de jambon ou de mais qui vont te faire tenir toute la journée, ou au resto parce qu'on t'apporte pas le bon dessert et que tu oses la ramener pour protester. Alors je proteste.

La cantine donc. Restriction budgétaire qu'on nous dit. Imaginez quand même qu'on en arrive à être heureux d'avoir un morceau de fromage sous papier plastique (et qui en a le goût...) le vendredi. Juste le vendredi. Oui y'en a qui crèvent de faim dans le monde, mais oui on paye la facture. Et elle, elle a pas subi la restriction budgétaire, non madame. T'arrives avec ton plateau plein de flotte devant la serveuse, aussi aimable qu'un porte de prison, et tu oses demander un peu plus d'accompagnement avec ce qui te sert de repas. A peine 11H30 et déjà plus d'entrée chaude, sympa pour les prépa qui ont leur pose de 11h30 à 12h30 et pas à 11h ou à 12h comme les lycéens. Et que se passe-t-il quand on réplique ? On entend dans son dos: "Et elle ose me répondre ?". Oui j'ose parce que j'ai pas la galle et que si je te tends une assiette pour que tu daignes la remplir c'est pour te faciliter la vie, pas pour te faire suer. Je passerais la cantine du lycée parce que c'est tous les jours, depuis mes 3 ans...

Restons dans le merveilleux domaine culinaire et voyons ce qu'il en est de nos chers restaurants où tu payes plus ou moins cher dans l'espoir de passer une bonne soirée et où tu te dis que t'aurais dû rester chez toi. Oui, je sors du Buffalo Grill, vous savez ces restos rouges et blancs qu'on croise dans presque chaque patelin et qui est en train de se rependre tel une nuée de Macdo parcourant le monde ? C'est bon tu vois ? Cool... J'y étais donc. 19H15, on nous place, les menus sont déjà sur les tables, nous laissant le temps de choisir avant que la petite salade de bienvenue n'arrive. Concept sympa mais salade immangeable. Dommage... Passons rapidement. 30 minutes pour prendre la commande, 30 minutes pour apporter les plats et splouch ! La sauce sur le costard de Papa. Le serveur, fait mine de ne pas avoir vu le costume mais s'empresse d'essuyer la table après un coup d'œil furtif. "Comment monsieur ? Vous avoir taché ? Milles excuses j'avais pas vu..." Of course. Cote de bœuf pour deux, 43€. Mignon. Sauf qu'un entrecôte aurait été plus épaisse et copieuse. Redommage. Les parents étaient ravis, penses-tu. 20H45 on nous débarrasse, 21h, on nous porte la carte des desserts... 21h20 on nous porte les desserts. "C'était pas ce que vous aviez commandé ? Pardon, j'avais pas compris..." Non, et le "on a plus de glace vanille, je peux vous mettre du caramel à la place", c'est pas toi qui l'a dit quand t'as pris ma commande ? Lassée, fatiguée, je garde mon père qui nous lance un "On s'en va" frôlant plus la lassitude que l'énervement. Et donc on y va. Facture salée donc pour une entrecôte loupé, quelques ailes de poulet, un chili con carné, un burger, un glace non commandé, un café-goutte, et un part de tarte... et un pressing, pardon.

Ça m'a vaguement rappelé ma soirée au Pizza Paï, avec les pâtes qui baignaient dans la flotte, le bout de viande réchauffé rapidos avant le service (merci ma sœur qui bosse dans la restauration pour le coup d'œil) et la note qui fait mal... Très mal.

La grande question est donc: pourquoi cette chute libre vers le fond du fond, où les restos aux allures de cantine nous donnent plus l'impression que l'être humain n'est rien d'autre que du bétail plutôt que des clients ?

Alors forcément, si c'est du service que je cherche, faut que j'aille dans le très très haut de gamme où un morceau de fromage coute une maison. Voyez où nous en sommes réduits. A se dire que si on veut avoir un minimum de service, que ça soit un bonjour, un sourire ou alors un merci, il faut taper haut. Où trouver le bon plan. Au choix.

Ben le bon plan du côté de chez moi, je l'ai pas trouvé. Et j'en ai marre; marre d'être mal vue parce que j'ose dire que ça va pas quand je paye pour que ça aille; marre d'être dévisagée quand je rentre dans un magasin parce que je demande une jupe et que non, je fais pas du 36 mais que j'ai des formes; marre que les vendeuses me proposent de la crème pour les boutons parce que non, c'est pas de l'acné, ca se soigne pas avec tes soins à 100€ les 20mL et nom d'un chien, j'en ai marre de devoir suivre le troupeau de moutons pour avoir droit à un minimum de reconnaissance.

Donc la moralité est que le vendredi soir, mieux vaut ne pas sortir; que la cantine, ça reste de la m... et que le moule de la femme modèle ne convient pas à tout le monde. Et un spécial big-up à l'auteure de "Osez aimer les rondes" qui m'a achevé. Mais pourquoi mettre ces horreurs en vente ?

A bon entendeur, c'était le coup de gueule du soir. Il est 22h52, et je vais dormir.

Salut !

 

Publié dans Ma petite vie...

Commenter cet article

Misu 14/04/2011 12:50



he beh le resto =S Vraiment sur ce coup c'est pas de bol. Sa me rappelle mon frère qui était invité chez les beaux parents et qui est tombé sur le pire resto du monde XD ( une ficelle de poubelle
a était retrouvé dans son assiette ... hum. Charmant ! xD )


Les resto, depuis la crise, c'plus c'que c'était ! è_é



Sempaïïï 28/03/2011 21:08



Bon perso ça fait des années que je vais plus au buffalo parce que c'est cher pour manger pas bien.


La viande est clairement cuite à l'avance puis réchauffée ensuite. Génial pour la carnivore (herbivore) que je suis qui adore la viande saignante.


Entre un pavé d'autruche de buffalo et un pavé d'autruche mariné aux 5 poivres par papounou, y'a pas photo *0*


Cela dit je suis super fan de leur salade gratuite, surtout de la vinaigrette, comme quoi... x)



Sempaïïï 28/03/2011 21:04



Ouaiiiis et moi j'en ai marre des steaks hachéééééés!!! T^T



Nico 22/03/2011 10:06



En effet, je pense qu'il s'agit de Sainte-Anne et l'ambiance est vraiment bien, je te la conseille .



Nico 19/03/2011 19:35



J'aime beaucoups .Je peux te conseiller une bonne crèperie pas trop chère du coté de bastide et j'ai remarqué que souvent c'est dans des restos modestes que t'es le mieux servi (quantité et
amabilité), par exemple la "quantine" de mon père, un resto pour une clientèle ouvrière.Je suis d'accord sur le fait qu'il faut bien chercher pour trouver l'amabilité.



Tachiyomi 21/03/2011 21:39



Tu parles de quelle creperie ? Saint Anne ? C'est le genre de coin que je cherche, genre quand y'a mon copain sur Bordeaux et qu'on a pas envie de s'acheter un sandwich au monoprix du coin ^^